Copyright © 2013 | CONTAMIN&BIOLEY architectes

LOGEMENTS PASSIFS POUR COLOCATIONS

CLIPS (Collective Living In Progress)

KAREN BIOLEY / ANTOINE CONTAMIN / RAFAELA FERREIRA

Notre projet de fin d'études est un réflexion sur une forme d'habitat semi-nomade, qui propose le concept d'un réseau de bâtiments constitués d'appartements collectifs (avec cuisine et salles d'eau), autours desquels viennent se "clipser" des chambres individuelles mobiles.

 

- Un "chez-soi", chambre sur-mesure à l'image de son occupant, symbole de l'intimité, qu'on personnalise et transporte avec soi (qui peut être construite en auto-construction accompagnée);

- Un "chez-nous", le salon qu'on partage pour rompre l'isolement, loué à moindre coût (énergétiquement passif), et bâtiment offrant des services collectifs (rez-de-chaussée et toiture-terrasse communs avec buanderie, local à vélos, ateliers, etc.).

 

Ces bâtiment sont implantés sur les parkings sous-utilisés des centres commerciaux urbains, considérés comme opportunités foncières  positionnées stratégiquement, et sont l'occasion d'une réappropriation par la ville de ces surfaces délaissées (aménagement paysager).

Le projet raisonne sur une quadruple économie :

 

- la mutualisation de l’espace et des équipements

- le choix d’un site "gratuit"

- une construction rapide et économique, par une stratégie de préfabrication par parties

- des charges énergétiques quasi nulles

HABITAT BIOCLIMATIQUE ET REEMPLOI 

PARC SANTA TERESA, URUGUAY

KAREN BIOLEY / ANTOINE CONTAMIN

Ce projet est une étude pour la réalisation de maisons dédiés au personnel militaire du parc Santa Teresa, sur la côte uruguayenne, construites exclusivement en matériaux locaux, exploitables avec les moyens humains (autoconstruction) et techniques (scierie du parc) disponibles sur place.

 

Le parti-pris est de mêler matériaux naturels, immédiatement disponibles sur le site (bois d'eucalyptus tombé lors de tempêtes, utilisé en planches et en troncs, bambous, paille de roseaux et terre argileuse du site) et matériaux de réemploi (cannettes de boissons liées au tourisme estival pour la toiture et déchets agricoles des plantations de riz locales pour l'isolation).

 

L’ évolution du logement est possible par la présence d’une trame supplémentaire de terrasse qui peut être cloisonnée ultérieurement.

Le projet s’adapte au climat local en se protégeant du vent de la côte par un dispositif coupe-vent à l’est. Il est isolé au sud et ouvert au nord (avec un espace de circulation-serre).L’ inertie des matériaux utilisés devrait éviter tout besoin de chauffage dans cette région au climat relativement doux.

HABITAT COOPERATIF EN URUGUAY

POUR L'ASSOCIATION ECO-HABITAT GROUPE

KAREN BIOLEY / ANTOINE CONTAMIN

Nous avons proposé une conférence présentant à la fois le système d'habitat coopératif uruguayen, pays précurseur et exemplaire en termes d'innovation sociale, dans sa globalité, et plus spécifiquement notre expérience de travail sur des projets d'habitat coopératif en autoconstruction, pendant 6 mois en Uruguay avec l'Institut d'Assistance Technique HACER DESUR.

CUISINE ADAPTABLE AUX PERSONNES ÂGEES

SECRETS DE CUISINE

KAREN BIOLEY / ANTOINE CONTAMIN

Nous avons obtenu le 1er prix du concours "VITALITY", lancé par l'ADIB sous le patronage du Ministère des Personnes âgées, avec le projet SECRETS DE CUISINE,.

 

Ce projet est une réflexion globale sur l'adaptation de la cuisine au vieillissement, qui propose une gamme d'éléments intégrant des dispositifs mobiles, transformables et évolutifs s'attachant à mêler la dimension du confort optimal d'usage (ergonomie) à celles de la convivialité et de l'esthétique.

MEMOIRE D'ETUDES

L'HABITAT GROUPE, UNE TROISIEME VOIE POUR LE LOGEMENT

ANTOINE CONTAMIN

ARCHITECTURE ET REEMPLOI

KAREN BIOLEY