Copyright © 2013 | CONTAMIN&BIOLEY architectes

NIORT, DEUX-SEVRES

FABLAB ET ESPACE CO-WORKING

RÉHABILITATION DANS UNE LOGIQUE D'ÉCONOMIE CIRCULAIRE

 

Cette réhabilitation est un projet ambitieux d’économie circulaire fondée sur le réemploi : un inventaire minutieux de tous les éléments valorisables et récupérables de la maison existante a été réalisé en amont de la conception. Notre travail a ensuite consisté à révéler ses qualités patrimoniales et réorganiser ses espaces pour apporter une qualité d’usage répondant au programme, du volume, de la lumière,  du confort et de la sécurité.

Quelques éléments existants remarquables à valoriser : la charpente, invisible car cachée par un plancher de combles, a été partiellement mise à nue et l’isolation de la toiture réalisée en sous pente pour l’exposer et offrir un grand volume à l’espace de co-working ; les fenêtres composées, en acier simple vitrage, n’ont pas été remplacées mais doublées par l’intérieur par des menuiseries acier fines. Cette double menuiserie assure la bonne qualité thermique et phonique du bureau (qui donne sur un axe routier important de Niort) et l’épaisseur en résultant a été l’opportunité de réaliser un mur meuble accueillant tous les besoins en rangement de dossiers ; tous les sols (parquet en chêne massif, parquet en sapin rouge massif, carrelages mosaïque), l’escalier, la porte d’entrée en ferronnerie et les radiateurs ont été restaurés.

Quelques éléments existants remarquables replacés et détournés car ne convenant pas au nouvel usage du bâtiment : l’accès principal de la maison a été déplacé sur la façade arrière afin de créer une rampe d’accès pour les personnes à mobilité réduite. L’une des portes-fenêtres existantes qui correspondait à cette nouvelle entrée, étant non conforme à la réglementation sur la sécurité contre l’incendie a été réutilisée comme porte d’entrée de l’espace de co-working à l’étage ; le plancher des combles démonté pour faire apparaître la charpente a été réutilisé comme soubassement mural intérieur à l’étage afin d’y faire circuler tous les nouveaux réseaux, électriques et de plomberie. Ceux-ci sont aujourd’hui facilement accessibles, donc réparables et évolutifs.

La démarche de réemploi s’est également poursuivie par la récupération d’éléments hors site : la verrière de l’espace de co-working est une ancienne verrière rénovée ; ses murs sont habillés de chutes de tissus industriels, ils servent aujourd’hui de parois coupe-froid acoustiques ; les revêtements muraux de la cuisine du FabLab sont d’anciens panneaux de décors d’installations artistiques.

Fortement investi dans la démarche, le maître d’ouvrage a également choisi d’aménager le lieu avec du mobilier de réemploi (cuisine, tables, chaises, lavabos, etc.).

En résulte un projet de caractère, entre patrimoine et modernité, à près de zéro déchets.